qrcode:confiture-de-vieux-garcon

Confiture de vieux garçon, par 

Préparation : Attente : Marinade/Saumure

Végétalien (vegan)
Sans viande Sans œuf Sans lactose Sans gluten
Confiture de vieux garçon based on ratings.
Appétissante photo - DR

Partagez cette recette

Ingrédients

  • 1 kg assortiment de fruits au fur et à mesure de leur maturité : abricots, fraises, framboises, groseilles, cerises, pêches, melons, prunes, etc. en fonction de l’arrivée des fruits.
  • 750 g de sucre en poudre (par kg de fruits)
  • 4 dl d’eau de vie (par kg de fruits)
  • un grand pot en grès

Préparationpour confiture de vieux garçon

Il faut un grand pot en grès, ébouillanté, pouvant contenir plusieurs kilos de fruits. On le garnira au fur et à mesure avec les fruits que l’on aura.

Choisir les fruits en pleine saison, parfaitement sains. Les laver, les essuyer avec précaution. Enlever les noyaux des abricots, des prunes, des pêches, mais laisser les cerises entières sans les dénoyauter. Peler les pêches, les melons et faire des petits dés avec la chair de ces derniers. Égrener les groseilles avec les dents d’une fourchette.

La quantité de fruits par catégorie importe peu ; une exception seulement pour les fraises et les melons : ne pas en mettre trop, ces fruits « étouffent » complètement la saveur des autres fruits et de plus ils sont très aqueux et donnent trop de liquide.

Commencer par n’importe quel fruit : les cerises par exemple. Verser les fruits sains et propres dans le pot de grès. Poudre de sucre (750 g par kg de fruits) et verser de l’eau de vie blanche pour les recouvrir. Fermer le pot et le laisser dans un endroit sec et frais en attendant de mettre d’autres fruits sans tarder.

Si l’on a plusieurs sortes de fruits mûrs en même temps, on peut les mettre tous à la fois, en calculant la quantité de sucre à ajouter. Remettre de l’eau de vie en proportion.
Remplir le pot assez rapidement, jusqu’à 2 cm du bord. Rajouter toujours de l’alcool en fin de remplissage, jusqu’au couvercle.

Fermer le pot et le laisser reposer au sec pendant au moins un mois. Vérifier de temps en temps qu’il n’y a aucune fermentation ni moisissure. Sinon, il faut retirer la pellicule de moisissure et rajouter de l’alcool.

Conseil du chef

Cette « confiture », en réalité des fruits à l’alcool, se conserve bien si on la surveille pour qu’elle ne s’abîme pas. Elle a un succès certain, servie telle qu’elle après un repas, dans des coupes où l’on mélangera fruits et sirop alcoolisé.

On peut aussi en décorer des sorbets.

C’est un dessert qui met en joie, mais qui n’est pas à donner aux enfants !

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse électronique ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette cuisinée par :

Yves Huot-Marchand 53 recettes

Les recettes que nous avons sélectionné dans chaque région, sont celles que nous préférons. Vous n’avez pas trouvé celle qui vous ferait plaisir ? Alors (...)