Tofu 2 fois cuit (Jin xiang yu), par

Préparation : | Cuisson : | Sauté

Non végétarien !
Sans œuf Sans lactose
Tofu 2 fois cuit (Jin xiang yu) based on ratings.

Appétissante photo - CC0 Ja6


Ingrédients pour 2 portions :

  • 100 g de poitrine de porc crue, découennée
  • 5 champignons séchés mu-err de taille moyenne
  • 20 g de crevettes séchées
  • 10 g de fleurs de lis séchées
  • 20 g de pousses de bambou
  • 3 fines tranches de gingembre frais
  • 1 ciboule
  • 400 g de tofu
  • 3 cuillères à soupe de saindoux
  • 1 cuillère à soupe de vin de riz
  • 2 cuillères à soupe de sauce de soja claire
  • sel
  • 1 cuillère à soupe de fécule délayée dans 2 cuillères à soupe d’eau
  • poivre blanc fraîchement moulu
  • un peu d’huile de sésame (facultatif)

Tofu 2 fois cuit (Jin xiang yu)

  1. Mettre le morceau de poitrine de porc dans une casserole. Couvrir largement d’eau et porter à ébullition, laisser cuire environ 20 min sur feu moyen. Mesurer 20 cl du bouillon de cuisson et le réserver.
  2. Pendant ce temps, laver les champignons, les crevettes et les fleurs de lis, puis les faire tremper séparément dans de l’eau chaude pendant 10 min. Détailler ensuite les champignons en languettes et les fleurs de lis en petits morceaux. Conserver l’eau de trempage des crevettes.
  3. Détailler les pousses de bambou en languettes.
  4. Peler le gingembre. Parer et laver la ciboule. La hacher avec le gingembre.
  5. Égoutter la poitrine de porc et la détailler en lardons.
  6. Mettre le tofu dans une assiette creuse et poser celle-ci dans une casserole sur une tasse renversée. Verser de l’eau dans la casserole sur 3 cm de haut environ et la faire bouillir. Couvrir et laisser cuire à la sapeur pendant 5 min à forte ébullition. Détailler ensuite le tolu en minces tranches.
  7. Faire chauffer 2 cuillères à soupe de saindoux dans une poêle. Placer les tranches de tofu et les laisser dorer pendant 5 min sur feu moyen. Les égoutter et les détailler en languettes.
  8. Chauffer le reste de saindoux dans une poêle ou un wok.
  9. Faire rissoler les lardons, mouiller avec le vin de riz, le bouillon des lardons et l’eau de trempage des crevettes, puis ajouter les champignons, les fleurs de lis, les pousses de bambou, la ciboule, le gingembre, les crevettes et finalement le tofu. Ouf ! Saler.
  10. Incorporer la sauce de soja, puis porter à ébullition. Lier avec la fécule et donner encore un tour de bouillon. Verser le contenu de la poêle dans un plat de service et poivrer.
  11. Arroser, le cas échéant. de quelques gouttes d’huile de sésame. Servir très chaud.

Conseil du chef

Traduit littéralement, le nom de cette recette signifierait « feuilles de jade serties d’or », car le tofu, après cuisson, est blanc à l’intérieur avec des taches jaunes à l’extérieur. Cette combinaison est associée dans la symbolique chinoise avec la richesse et la longévité.

Il existe encore un autre plat qui porte le même nom. Mais les feuilles de jade serties d’or sont, dans ce cas disposées sur un perroquet à bec rouge. Le perroquet est constitué de feuilles d’épinard, dont la tige rouge dans la variété chinoise, forme le bec, mais là on s’égare…


Recette partagée sous licence CC0 par Ja6 . Source : http://ja6.free.fr/fichiers/f1783.htm

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom