qrcode:salade-canaille

Salade « canaille », par 

Préparation : Friture

Non végétarien !
Sans œuf Sans lactose Sans gluten
Salade « canaille » based on ratings.
Appétissante photo - DR

Partagez cette recette

Ingrédients

  • 200 g de mesclun
  • 1 grosse boîte de haricots blancs
  • 350 g de peau de 3 magrets ou de confit de canard
  • 2 tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de graisse d’oie
  • 5 cl de vinaigre de framboise
  • sel, poivre
  • 18 fleurs de capucines (facultatif)

Haricot blanc

Très nourrissants, ils restent cependant assez diététiques si on les cuit sans graisse. Ils sont particulièrement riches en protéines, puisqu’ils en apportent davantage que la viande. Les haricots blancs sont également riches en glucides, en sels minéraux et en fer. Ils possèdent une saveur douce idéale pour tous les plats mijotés.

Préparationpour salade « canaille »

Laver le mesclun.

Réchauffer les haricots.

Couper en dés les peaux de magret et les cuire à la poêle dans la graisse d’oie chaude, jusqu’à ce qu’ils se soufflent et deviennent croustillants. Les égoutter à l’écumoire sur une assiette puis saupoudrer de sel.

Jeter la graisse de la poêle, ajouter l’ail haché puis le vinaigre. Arroser les haricots tièdes de ce vinaigre bouillant.

Mélanger avec les dés de tomate. Disposer dans un plat creux ou sur assiette le mesclun et les haricots. Parsemer de peau croustillante.

Afin de donner un petit air « dandy » à cette salade canaille, la fleurir de capucines.

Conseil du chef

Une salade aux lardons ? Trop vu ! Des crudités ? Trop sage ! Voilà une vraie salade de guinguette, où la peau du magret fraye avec des herbes de grand chemin et des haricots grand-mère, autrement dit des « pétards » dans l’argot du 19e siècle.

Pour la note de fraîcheur, elle se parsème de dés de tomates dûment ébouillantées, pelées et épépinées.

Panacher les herbes de la salade selon le marché ou votre cueillette : roquette, ciboulette, cerfeuil, persil plat, pimprenelle, hysope...
La roquette est une herbe de grand chemin que l’on cultive à nouveau de la famille des crucifères, comme la moutarde, le radis ou le navet, elle est dotée d’une forte personnalité. La délicate pimprenelle a la fraîcheur du concombre, tandis que l’hysope développe une légère amertume mentholée.
Le persil plat est plus aromatique que le frisé et d’une texture plus agréable en salade.
Associées à la ciboulette et éventuellement à la menthe, ces herbes composent une salade très originale que l’on peut aussi agrémenter de boutons de pissenlit, de fleurs fraîches de bourrache, de thym ou de romarin...

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse électronique ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette cuisinée par :

Ja6 76 recettes

Cuisine collection. Depuis 1999.