Omelette aux cèpes

Préparation : | Cuisson : | Sauté

Grand classique de la cuisine aveyronnaise, l’omelette aux cèpes est un régal à elle seule.

Non végétarien !
Sans viande Sans lactose Sans gluten
1
Omelette aux cèpes Rated 4.00 out of 5 based on 1 ratings.

Appétissante photo - CC by Frédérique Voisin-Demery


Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500 g de cèpes frais (ou 50 g de cèpes séchés)
  • 8 œufs
  • 2 c. à soupe de graisse d’oie ou de canard
  • 1 gousse d’ail pelée
  • 1 c. à soupe de persil haché
  • sel et poivre

Omelette aux cèpes

S’ils sont secs, faites ramollir les cèpes dans de l’eau tiède pendant 30 min. Puis égouttez-les en pressant avec les mains pour enlever l’eau, en gardant le jus pour une autre recette.

Sinon, nettoyez-les soigneusement : éliminez les parties terreuses, pelez éventuellement les queues, essuyez les cèpes dans un linge humide. Coupez-les en grosses lamelles dans la hauteur.

Faites chauffer dans la poêle une cuillerée à soupe de graisse et ajouter les cèpes. Les laisser colorer en les faisant sauter à feu vif, puis baisser le feu, couvrir et laisser cuire doucement pendant 15 min environ.

Hachez l’ail et le persil. Parsemez les cèpes de cette persillade et laissez cuire doucement encore quelques minutes.

Cassez les œufs, salez, poivrez et battez vivement en omelette avant d’y ajouter les champignons. Bien mélanger.

Remettre un peu de graisse dans la poêle, versez l’omelette et saisir à feu vif. Poursuivez la cuisson quelques minutes. Dès que votre omelette est prise, secouez le manche de votre poêle pour bien la décoller et roulez l’omelette sur elle-même afin de la glisser encore baveuse sur un plat de service chauffé.

Conseil du chef

À l’orée de l’automne, si vous allez ramasser vous-même vos cèpes dans les bois, prenez garde de ne pas les confondre avec les gnomes forestiers auxquels ils ressemblent étrangement…

Grand classique de la cuisine aveyronnaise, l’omelette aux cèpes est un régal à elle seule. Suffisamment copieuse, elle fait un repas : servez-la bien chaude avec une salade verte de saison, un bon petit fromage de chèvre aveyronnais, un cabécou nappé d’un trait de miel, des figues fraîches…

Pour varier

L’omelette aux girolles, trompettes de la mort ou autres champignons se confectionne suivant le même principe.


Recette partagée . D’après la recette Omelette aux cèpes de l’Hôtel du Lyon d’Or d’Entraygues-sur-Truyère dans l’Aveyron, Midi-Pyrénées.

Haut

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom