Kim chi

Préparation : | Attente : | Marinade/Saumure

Ce chou fermenté pimenté est un mets traditionnel coréen très populaire, accompagnant les plats servis avec du riz.

Végétalien (vegan)
Sans viande Sans œuf Sans gluten
15
Kim chi Rated 4.00 out of 5 based on 15 ratings.

Appétissante photo - CC by-sa FotoosVanRobin


Ingrédients pour 3 personnes :

  • 1 gros chou chinois
  • 160 g de gros sel
  • 1/2 cuil. à café de poivre de Cayenne
  • 5 oignons nouveaux, hachés
  • 2 gousses d’ail, finement hachées
  • 5 cm de gingembre frais, râpé
  • 3 cuil. à soupe de piments frais hachés
  • 1 cuil. à soupe de sucre en poudre
  • 600 ml d’eau froide

Kim chi

Coupez le chou en deux, puis en gros morceaux. Disposez une couche de chou au fond d’un grand récipient et saupoudrez de sel. Continuez en alternant les couches de chou et de sel, en terminant par une couche de sel. Couvrir le plat avec une assiette, aussi ajusté que possible. Posez un poids par dessus, par exemple une brique ou des boîtes de conserve, pour maintenir hermétiquement fermé. Mettez au frais pendant plusieurs jours.

Au bout de 5 jours, retirez le poids et l’assiette. Jetez le jus, égouttez, puis rincez le chou sous l’eau froide. Pressez le chou pour en extraire l’eau.

Préparez une mixture avec le gingembre râpé, les oignons, l’ail et les piments hachés très finement, ainsi que le sucre et le piment de Cayenne. Bien mélanger avec le chou, en prenant soin d’imprégner chaque feuille de cette mixture.

Versez le tout dans un grand bocal préalablement stérilisé. Complétez d’eau et fermez avec un couvercle adapté. Laissez mariner 3 à 4 jours, au moins, avant utilisation.

Conseil du chef

En Corée, la fermentation du kimchi se réalise dans des jarres en terre cuite ensevellies, pour certaines, dans la terre et peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années.

Le kim chi accompagne traditionnellement les plats coréens servis avec du riz. Pour une saveur authentique, mettre davantage de piment. On peut remplacer le piment frais par de la pâte de piment toute prête.

Info santé

Les lactobacilles étant très impliqués dans la fermentation du kimchi, il en résulte une concentration en acide lactique supérieure à celle du yaourt.

En Corée, le kimchi est réputé bénéfique pour la santé. Toutefois, si certaines études ont lié la consommation de kimchi à un risque réduit de cancer du côlon, d’autres l’ont associée à un risque accru de cancer.

Pour varier

Alors que l’on associe généralement le kimchi au chou chinois fermenté avec un mélange de piment rouge, d’ail, de gingembre, et de sauce de poisson salée (paech’u kimch’i), il existe différents types de kimch’i, dont plusieurs variétés régionales ou saisonnières. Les ingrédients les plus courants du kimchi sont le chou chinois, les radis, l’ail, le piment rouge, l’oignon blanc frais, les crevettes fermentées ou autres fruits de mer, le gingembre, le sel et le sucre. Il peut aussi se préparer avec du chou occidental.


Recette partagée .

Vos commentaires

  • Le 30 août 2015 à 09:32, par sakuchii En réponse à : Kim chi

    Bonjour,
    Peut-on rajouter à cette recette de la sauce de poisson ? Et à quel moment de la recette ?

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom