qrcode:cake-aux-trompettes-de-la-mort

Cake aux trompettes de la mort, par 

Description

Préparation : Cuisson : Four

Non végétarien !
2
Cake aux trompettes de la mort Rated 5.00 out of 5 based on 2 ratings.
Appétissante photo - CC by-nc-nd Jacques Chibret

Partagez cette recette

Ingrédients

  • 100 g farine normale
  • 100 g farine de blé noir
  • 3 œufs
  • 10 cl de lait
  • 10 cl d’huile
  • 100 g de trompettes de la mort
  • 100 g de lardons
  • 75 g de Mousson (de Pault Predault)
  • 80 g de gruyère rapé
  • 40 g de parmesan rapé
  • un sachet de levure chimique
  • poivre
  • sel

Ingrédient principal :

Trompette de la mort

Très bon champignon, léger, bonne source de protéines et de minéraux. Malgré son aspect peu attrayant, sa chair est fine et délicate.

Préparation

Faire dorer les lardons dans une poële puis les égouter et les réserver.

Dans un grand récipient, mélanger les farines, la levure, une pincée de sel et le poivre. Ajouter l’huile. Incorporer les œufs un à un et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et lisse. Incorporer alors le lait tiédi, les lardons, les champignons et le Mousson coupés en petits bouts ainsi que les fromages.

Mettre le mélange dans un moule a cake, beurré si nécessaire. Cuire à four chaud (220°C) pendant 45 minutes. La croute doit être bien dorée et un couteau planté au milieu du cake doit ressortir sec.

Conseil du chef

Ce cake peut également être servi à l’apéritif.

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse électronique ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette cuisinée par :

Psychopathes Associés 12 recettes

Des recettes de cuisine originales et variées qui sont suffisamment bizarres pour nous avoir valu le surnom de psychopathes…