Copieuse salade carnavalesque, pour festoyer en toute insouciance !

Préparation : Cuisson : Attente : Bouilli

Non végétarien !
Sans viande Sans lactose Sans gluten
Salade russe de Malmedy based on ratings.
Appétissante photo - CC by-sa Rebexho

Partagez cette recette

Ingrédientspour 6 personnes

  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 céleri rave
  • 500 g env. de betteraves rouges cuites dans leur jus
  • 1 ou 2 pommes Jonagold
  • 6 œufs durs
  • 6 harengs bien fermes
  • 3 beaux oignons
  • 1 tasse d’huile
  • 1 verre de petits oignons blancs au vinaigre
  • 1 verre de cornichons moyens au vinaigre
  • mayonnaise
  • quelques cerneaux de noix (facultatif)

Pomme de terre

Riche en glucides complexes (amidon), la pomme de terre parvient à caler les appétits les plus féroces avec une portion de 200 g seulement.

Préparationpour salade russe de Malmedy

Cuire les pommes de terre sans les éplucher. Cuire le céleri et les œufs durs. Tout laisser refroidir.

Pendant ce temps, égoutter et les petits oignons et les betteraves en gardant leur jus. Débiter en dès la pomme, les betteraves et les harengs débarrassés de leur arête. Hacher les oignons, les noix et les cornichons.

Couper ensuite les pommes de terre en dès, sans les éplucher. Éplucher le céleri et le couper en dès. Écaler les œufs et les couper en morceaux.

Mettre le tout dans une bassine propre, bien mélanger. Saler et poivrer selon votre goût.

Laisser reposer quelques heures, voire un à deux jours, au frais, recouvert d’un linge, en mélangeant de temps en temps.

Avant de servir, ajouter la mayonnaise, le jus des betteraves pour lui donner de la couleur et le vinaigre des oignons selon votre goût — mais pas trop car cette salade ne doit pas être trop liquide.

Disposer la salade russe dans les plats, en la décorant avec des œufs durs et quelques rondelles d’oignons et des cornichons coupés en deux sur la longueur.

Conseil du chef

En Belgique, la macédoine de légumes est un mets consommé, à l’origine, pendant le cwarmê : le carnaval de Malmedy (Province de Liège). Cette salade est le plus souvent appelée « salade russe ». Elle a une couleur rose due à la présence de betteraves rouges parmi les ingrédients.

Elle a l’avantage d’être préparée avant le cwarmê, ce qui débarrasse des soucis culinaires durant les jours du carnaval. En principe, elle se consomme pendant les quatre jours qui précèdent le carnaval puis pendant les quatre jours du cwarmê proprement dit. Elle se mange froide et à tout moment de la journée.

Autre avantage : son apport calorique est utile aux participant·es du carnaval en période hivernale. On peut l’accompagner de petits pains beurrés, de frites, de tranches d’andouille, de pis de vache fumés ou de panse de vache farcie à l’ancienne.

Aujourd’hui, la consommation de cette salade ne se limite plus à Malmedy et à ses fêtes carnavalesques. On en trouve de plus en plus en province de Liège, surtout pendant la période hivernale.

Pour varier

Les proportions sont assez variables… C’est l’œil averti qui rectifie ! C’est une salade extensible dont il existe beaucoup de variantes, notamment en y ajoutant du jambon, du rôti de porc, la viande du pot-au-feu ou de la blanquette de veau… Chaque famille a sa recette.


Recette partagée sous licence CC by-sa . Vous pouvez copier, modifier et distribuer la recette librement, à condition de citer l'auteur·e, et de la partager, ainsi que ses variantes, dans les mêmes conditions. Voir la recette en vidéo : Lu salâde russe.

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse électronique ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom