qrcode:pastels-au-thon

Pastels au thon, par 

Des chaussons légers et délicieux farcis au thon et accompagnés d’une sauce relevée.

Préparation :

Non végétarien !
Sans viande
Pastels au thon based on ratings.
Appétissante photo - Chamsaya

Partagez cette recette

Ingrédientspour une trentaine de pastels

  • Pour la pâte
  • 250 g de farine
  • 5 cas de noix de coco râpée
  • 1/2 cc sel
  • 1/2 cc poivre
  • 1/2 cc levure du boulanger
  • 1 cas huile d’olive
  • 1 jaune d’oeuf
  • 15 cl lait
  • eau
  • Pour la farce
  • 1 boîte de thon au naturel
  • 2 échalotes
  • 1/2 petite carotte
  • 1 petite botte persil
  • 1/4 poivron rouge
  • 1/2 cas gingembre frais
  • 1/2 cc sel
  • 1/2 cc poivre
  • 1/2 cc cumin
  • 1/2 cc coriandre en poudre
  • piment oiseau ou piment frais
  • 2 cas huile d’olive
  • Pour la sauce
  • 1/2 petite carotte
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 3 tomates
  • 1 cas huile d’olive
  • 1/2 cc sel
  • 1/2 cc poivre
  • piment
  • persil

Thon

Comme tous les poissons, il est une source de protéines complètes. Il regorge d’éléments nutritifs, dont le phosphore, le sélénium, les vitamines A et D, ainsi que celles du groupe B.

Préparationpour pastels au thon

Il faut commencer par préparer la pâte. Versez dans un plat creux la farine, ajoutez la noix de coco, les épices, la noix de coco, la levure émiettée, mélangez. Ajoutez ensuite le jaune d’oeuf battu, le lait, l’huile d’olive et pétrissez votre pâte.

Ajoutez de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte à pain homogène et malléable. Réservez et laissez lever.

Epluchez les légumes, carotte, oignon, échalote, gousses d’ail. Découpez tous les légumes en tous petits dés.

Dans une sauteuse, faites revenir dans l’huile d’olive les échalotes, la moitié d’une carotte en dés, le poivron rouge en dés. Ajoutez ensuite le thon émietté, mélangez, et ajoutez les épices, le gingembre frais coupé en dés, le persil.
Retirez et réservez en couvrant.

Pour la sauce, dans une casserole, faites suer l’oignon avec l’huile d’olive, ajoutez l’ail, la demi carotte en dés, les tomates coupées, l’ail, le persil et les épices. Laissez mijoter quelques minutes jusqu’à obtenir une sauce épaisse.

Retournons à la pâte. Avant de l’étaler, il faut la retravailler. Étalez la pâte sur votre plan de travail fariné jusqu’à avoir une épaisseur d’environ 2 mm. Découpez des ronds d’environ 8 cm de diamètre avec un verre ou à l’aide d’un emporte-pièces. Mettez une noix de farce au milieu. Rabattez la moitié, pressez les bords avec vos doigts, et appuyez à l’aide d’une fourchette pour bien souder les pastels. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte.

Faites chauffer dans une poêle l’huile de friture, et quand elle est bien chaude, ajoutez vos pastels. Il faut que l’huile soit très chaude, à plus de 170°C, afin que les pastels absorbent le moins d’huile possible ; si votre huile n’est pas assez chaude, ils se gorgeront d’huile.

Faites les cuire une minute de chaque côté. Il ne faut pas que les pastels dorent, sinon vous perdez tout le bénéfice de la jolie pâte à pain.

Conseil du chef

Dans cette recette guinéenne, on trouve la noix de coco râpée qu’on ne trouve pas dans les versions notamment sénégalaises. Ce plat existe en Afrique noire, mais aussi en Amérique latine, avec de grandes similitudes.

À accompagner d’une sauce parfumée. Avec les quantités indiquées vous obtiendrez une trentaine de pastels. J’ai utilisé de l’huile d’olive, mais vous pouvez utiliser toute autre huile de votre choix.

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse électronique ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Recette cuisinée par :

Chamsaya 13 recettes

Gourmande, épicurienne, curieuse, j’aime la vie, partager, échanger, et la cuisine est un vecteur formidable. La cuisine marocaine est une (...)